Apprendre à s’auto-évaluer

J’avais déjà été séduite par son premier roman (« Comme un poisson dans sa classe« ), et, grâce aux éditions Hachette, j’ai pu découvrir le dernier roman de Vincent Paré  « Y a de l’éval sur la toise« .

De plus, j’ai pu suivre une de ses conférences à distance l’année dernière.

 

Cela fait un moment que je cogite mon fonctionnement en classe, entre autre depuis que j’ai des CP (CQFD: 8 ans!). Et cette fois-ci, la démarche pédagogique m’a convaincue!

Je vous la présente tout d’abord à travers trois petits sketchnotes…

Vous pourrez les retrouver dans le superbe livre de Manuella Chainot-Bataille « Le sketchnoting à l’école primaire« , parmi 39 autres outils pour enseigner en s’appuyant sur la pensée visuelle:

 

(Source: « Le sketchnoting à l’école primaire », (page 140 et 143) éditions Dunod, Dossier 8: Progresser et évaluer avec la pensée visuelle-> outil 27: >Eval’toise)

 

Le but tout d’abord: rendre les élèves acteurs de leur parcours, leur faire prendre conscience de leurs difficultés, mais aussi et surtout de leurs progrès.
Comment? A travers cette fiche que j’appelle  « Mon éval’toise », en lien avec le livre de Vincent Paré, bien évidemment.
Tout au long des entraînements quotidiens, on indique, de manière très explicite, aux élèves quel objectif on travaille: on précise ensemble le code qui correspond à l’éval’toise (N1, M2…) dans le cahier du jour , sur un mini fichier, une fiche de travail…
« Aujourd’hui, nous allons apprendre à écrire les nombres de 10 à 20 en chiffres: cela correspond à la ligne N1 de notre éval’toise. Vous allez pouvoir noter N1 dans la marge sur votre cahier/feuille/livret… avant de commencer. »
Les Rendez-vous.com
En tant qu’enseignant, on évalue le travail comme d’habitude (moi, j’utilise: tb, ab et à revoir), puis une fois par semaine, on se donne « rendez-vous » pour faire le point.
Sur les conseils de Vincent Paré, je vais tester le vendredi après-midi, car c’est un moment de la semaine où il est plus compliqué d’aborder des nouveautés…

 

Là, on reprend le travail de la semaine: on ouvre les cahiers, on met un point de couleur à côté de chaque appréciation reçue (sauf si on utilise déjà les couleurs en tant qu’enseignant). Il faut donc que les élèves sachent clairement à quoi correspond un tb (vert), ab (jaune), à revoir (rouge).

 

Puis on prend la fiche d’éval’toise et on reporte chaque point de couleur dans les cases qui correspondent.

 

Sur la fiche que je partage avec vous, j’ai repris les attendus de fin de cycle.
[Cela la rend beaucoup plus synthétique: je me perdais trop au milieu des compétences diverses et variées (alors je n’ose imaginer les élèves), je cherchais quelque chose de moins « lourd » en gestion quotidienne…]

 

Une petite précision: pour accompagner mes élèves de CP (non lecteurs pour la très grande majorité) en début d’année, j’ai ajouté des petites illustrations plus ‘parlantes’.

 

Une question que vous pourrez vous poser (même avec d’autres compétences): Comment différencier dans la grille si l’élève arrive à calculer des additions, mais se plante complètement sur le début des soustractions? Car c’est sur la même ligne…
Vincent Paré propose dans ce cas de faire un petit signe distinctif dans la première case qui travaille la nouvelle notion (un signe + ou – par exemple). Mais attention: quand on commence à vouloir distinguer deux choses, on risque de vouloir en distinguer plein d’autres! Et est-ce réellement nécessaire, sachant que le chemin cognitif sera identique sur une même ligne…?

 

Le must pour finir: arriver à ce que chaque enfant soit capable, en rentrant chez lui avec son travail et son éval’toise, d’expliquer à ses parents ce qu’il a réussi, et ce sur quoi il doit s’entraîner encore !

 

Voilà, j’espère que mes explications vous seront claires et vous auront donné l’envie d’essayer!
Je me lance en mathématiques pour commencer, et en fonction je continuerai dans le domaine du français prochainement…

 

Si des collègues ayant déjà expérimenté cette éval’toise (notamment ceux de l’académie de Nantes, où exerce monsieur Paré) souhaitent partager leur expérience, ce serait vraiment chouette!

 

Pour finir, je remercie encore vivement Vincent Paré, pour le temps qu’il m’a accordé pendant ses vacances d’été afin d’accompagner ma réflexion , ainsi que Manuella Chainot-Bataille avec qui c’est toujours un grand plaisir d’échanger !

 

Version CP:

 

 

Version cycle 2 (pas de niveau précisé)

10 Commentaires

  1. Casado

    Bonjour, j adore et j adopte dès la rentrée !!!
    Est ce que cela existe pour le français s il vous plait, je serais très intéressée à la place de mon cahier de progres beaucoup moins synthétique et trop classique!!

    Répondre
    1. Défine (Auteur de l'article)

      Tu n’as pas bien lu l’article toi… 😉
      Ça existe, oui. Mais pas encore chez moi!

      Répondre
  2. Rose

    Merci beaucoup pour ce partage. J’adhère totalement, cela va m’aider à poursuivre la réflexion dans le domaine de l’évaluation positive.

    Répondre
  3. Séverine

    Bonjour Delphine,
    Mon école se lance également dans eval’toise à la rentrée et je dois réfléchir à une version adaptée à mes CP/CE1. Ta trame est colorée et aérée pour des élèves de CP/CE1,elle m’intéresserait mais serait-il possible de m’envoyer le format modifiable s’il te plait?

    Séverine

    Répondre
    1. Défine (Auteur de l'article)

      Je pense mettre une version sans classe dessus, puisque ce sont des attendus de fin de cycle. Tu pourras ainsi l’utiliser pour les deux niveaux. 😉

      Répondre
  4. Séverine

    Je te remercie 😉

    Répondre
    1. Défine (Auteur de l'article)

      La version cycle 2 est en ligne!

      Répondre
  5. Aurelie76

    Bonjour! J’ai aussi lu les livres de Vincent Paré avec beaucoup d’intérêt et expérimenté l’Eval’toise l’an dernier avec des CE2. J’avais donc une matrice similaire à la tienne.
    J’ai mené l’expérience pendant 3 périodes mais un élément m’a gêné, peut-être à tort: lors des exercices quotidiens les élèves pouvaient s’entraider, utiliser des aides (matériel,etc…)ou des autocorrections. Un exercice réussi dans ce cadre n’était pas forcément signe que l’élève maitrisait la compétence, mais qu’elle était en cours d’acquisition. J’ai eu l’exemple d’une élève qui sur une compétence avait un enchainement de points verts, donc d’exercice réussis et je pensais donc qu’elle maitrisait la compétence .Il s’est trouvé qu’en discutant avec elle un jour sur un exercice du même type pendant qu’elle le réalisait, je me suis rendue compte qu’elle était très hésitante et que des erreurs apparaissaient. En approfondissant la discussion, j’ai compris qu’elle s’était beaucoup appuyée sur sa voisine de classe et qu’elle -même avait encore besoin d’explications et d’entrainements pour réussir seule…
    En périodes 4 et 5, j’ai testé le système de ceintures, uniquement en grammaire/conjugaison/lexique.
    je m’y suis plus retrouvée car peu importe l’aide reçue au quotidien, il y avait un test à passer à un moment où l’enfant se retrouvait seul .
    Et pourtant, dans mon idéal, ce test ne devrait pas être nécessaire, il me semble tellement intéressant d’utiliser le travail au quotidien sans passer justement par des tests ou contrôles..
    Peut-être as-tu des arguments ou des propositions pour me montrer que ce qui m’a gênée n’est finalement pas si important ou peut être dépassé.

    Répondre
    1. Défine (Auteur de l'article)

      Je comprends parfaitement ta position, c’est un point que j’ai aussi soulevé avec Vincent Paré.
      Je pense qu’il faut donner davantage de sens encore au travail réalisé individuellement, leur faire entendre que c’est important de savoir ce qu’ils sont capables de faire ou non pour mieux les aider encore.
      Je le fais déjà, mais je pense insister encore plus.
      Et puis, rien n’empêche de réaliser une évaluation sommative quand tu le souhaites … cela ne me semble pas incompatible.
      Je verrai à l’usage … 😉

      Répondre
  6. Tournant

    J’adore. J’ai lu le livre que j’ai trouvé très intéressant.
    Merci beaucoup pour ce partage.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Zaazu Emoticons Zaazu.com
error

Vous aimez ce blog? Faites-le connaître!